© 2016 by Britivana - Charlène Gouëllo / Reproduction interdite.                                QUI SUIS-JE ?                                   La Chatterie de Britivana

UN NOUVEAU MEMBRE DANS LA FAMILLE !

November 12, 2019

Coucou les Chamis,

 

J'espère que vous allez bien. :)

 

Aujourd'hui je prends la parole pour vous rédiger un article particulier puisque j'ai une grande annonce à vous faire. <3

 

Notre petite famille va s'agrandir... ni un chaton, ni un chiot mais... un bébé humain ! Et oui, ce petit article pour vous annoncer que nous attendons un HEUREUX EVENEMENT !

 

Grumpy Noupette va être tatie :D

Photo floue mais c'est l'une de mes premières photos avec elle, ma préférée :

 

 

 

C'est un secret que je garde depuis quelques mois déjà, je l'ai su tardivement, j'avais besoin de faire des examens médicaux et de garder ce petit secret pour moi. 

 

Je vais essayer de vous raconter chaque étape du mieux possible.

 

Premier trimestre 

Vous l'avez remarqué, j'ai été beaucoup moins présente cet été... A partir de la mi juillet, une grosse fatigue s'est abattue sur moi. C'était aussi la période des 44 degrés à Paris. J'ai alors pensé que je supportais mal la chaleur, que mon AIT (= AVC) de l'an dernier m'avait affaiblie. 

Puis, peu à peu, j'ai ressenti un profond dégoût pour les réseaux sociaux. Ouvrir Instagram et Facebook me donnait la nausée, faire défiler mon feed, poster une photo devenait une vraie corvée. Je ne me reconnaissais absolument pas et j'ai donc préféré favoriser mon travail à Cat Britivana, d'où cette absence.

Je dormais énormément, je me couchais à 20H30 et me réveillais à 08H30, j'avais un goût de métal dans la bouche, des nausées (je ne vomissais pas) et vraiment, cette fatigue ne me quittait pas.

J'ai mis tous ces symptômes sur la canicule.

 

Pour la petite histoire, cela faisait plusieurs années que moi chéri et moi souhaitions avoir un bébé. En juillet 2018, lorsque j'ai fait mon AIT, c'était pile la semaine de notre rendez-vous en PMA (Procréation Médicalement Assistée). Ce rendez-vous a donc dû être annulé.

Quelques mois plus tard, nous avons enfin eu notre rendez-vous en PMA mais le médecin nous a fait comprendre qu'il allait être compliqué d'avoir recours à la médecine et donc à des hormones pour avoir un bébé du fait de mon historique médical.

Après cette nouvelle, nous avons donc arrêté d'y penser... et c'est finalement presque un an après mon AIT que je suis tombée enceinte naturellement !

Je m'étais tellement mis en tête qu'avoir un bébé ne serait pas possible que je n'ai pris en compte aucun symptôme et j'ai fait un déni de grossesse de.... 2 mois !

En me voyant si mal, Stéphane avait des doutes quant à une possible grossesse et c'est lui qui m'a encouragée à acheter un test de grossesse. 

C'est donc un jour en plein mois d'août, à 17H, que j'ai fait ce fameux test de grossesse qui s'est révélé positif. Je n'en revenais absolument pas. Je suis allée faire une prise de sang le lendemain matin, j'ai demandé à l'infirmière quel serait l'indicateur à prendre en compte. Elle m'a dit "Si vous avez plus de 5 UI/L (taux de béta-hCG), c'est que vous êtes enceinte". Le résultat est tombé le jour-même à 16H : 134.398 UI/L soit 10 semaines d'aménorrhées (2 mois de grossesse) ! Tout simplement incroyable et tout prenait son sens.

La mélancolie que je portais depuis plusieurs semaines liées aux hormones s'est évaporée et j'ai de suite beaucoup mieux accepté tous ces maux car j'avais enfin une explication.

 

Apprendre que l'on est enceinte en plein mois d'août peut être compliqué pour prendre rendez-vous avec sa gynécologue : mon cabinet était fermé tout le mois. J'ai donc fait mon échographie de datation chez une sage femme et c'est à ce moment que j'ai vraiment réalisé qu'un bébé était dans mon ventre. Le test positif, les chiffres, c'est quelque chose. Voir un petit être à l'écran en est une autre.

Un des bons côtés d'apprendre que l'on est enceinte au bout de deux mois est que le risque de fausse couche s'éloigne rapidement. :)

C'est à la rentrée que j'ai commencé à reprendre goût aux réseaux sociaux. Je suis revenue doucement et je ne suis toujours pas aussi active qu'avant. Je ressens ce besoin de garder du temps pour moi, d'être moins accro et je trouve ça super d'un côté car c'est sain. Pareil, je me suis surprise cet été à être beaucoup moins proche de mes chats. Inconsciemment, j'entrais dans une période dans laquelle j'avais besoin de m'occuper de moi, de ne penser qu'à moi. J'étais aussi très écoeurée par des odeurs, des images. J'avais du mal à regarder Roméo car il ressemblait à de la crème chantilly avec tout son fluffy. Oui, ça peut paraitre étrange mais ça fait partie des choses que l'on ne contrôle pas. Le regarder m'écoeurait alors que je l'aime très fort !

Stéphane a du changer de déodorant et je prends ma douche uniquement au gel douche framboise. Des petits exemples pour vous montrer que le premier trimestre de grossesse bouleverse complètement la vie, le quotidien. 

 

 

Deuxième trimestre 

Je suis actuellement dans mon 5ème mois, j'ai donc largement entamé le deuxième trimestre, j'ai d'ailleurs passé l'échographie du deuxième trimestre aujourd'hui et nous connaissons le sexe du bébé. :)

 

Souvenir de ce matin :

 

 

 

Je suis suivie par un gynécologue / obstétricien de l'hôpital où je vais accoucher à cause de mon AIT. Le bébé n'est pas en danger mais je suis considérée comme "patiente à risque", bien que je me sente en pleine forme. :)

Je continue le Kardegic, je prends du fer, du magnésium et je dois même porter des bas de contention. ^^

Être si bien suivie me rassure. Lorsque j'ai appris que j'étais enceinte, j'ai arrêté le Kardegic (aspirine) car sur la boîte était indiqué "Interdit pendant la grossesse" alors que dans mon cas, le pourcentage de bienfaits est nettement supérieur au pourcentage de risques. Il faut donc toujours vérifier auprès de son médecin car chaque cas est différent !

 

Mon deuxième trimestre se passe bien, j'ai un regain d'énergie (bien que mon souffle diminue) et je retrouve un rythme de sommeil similaire à "avant". J'ai beaucoup moins de fringales que lors du premier trimestre. Ca me fait du bien de "me retrouver" ! Le pouvoir des hormones est incroyable, on ne se reconnait pas.

Romeo ne ressemble plus à de la crème chantilly et je peux à nouveau lui faire une tonne de câlins ! <3

Vous allez me demander si je suis immunisée contre la toxoplasmose : la réponse est non ! Et oui, j'ai beau vivre avec plusieurs chats, je ne suis pas immunisée, c'est donc Stéphane qui se charge des litières quotidiennement.

 

 

Le comportement de mes chats et de Bailey

Mes chats ont clairement su bien avant moi que j'étais enceinte... Minouche me collait énormément et venait dormir contre mon ventre. Peut-être est-ce dû à son instinct maternel, elle qui a eu deux portées ? :)

En revanche, Bouboune a très mal vécu mon premier trimestre. Je devais dégager des hormones qui l'inconfortaient, qui ne le mettaient pas en confiance car il venait contre moi et me faisait pipi dessus ! 

Je ne comprenais absolument pas pourquoi il m'en voulait, pourquoi il m'urinait dessus, c'était frustrant. C'est incroyable comme les animaux ont cet instinct, ces sens si développés, c'est magique. Ils sont connectés à nous :)

Depuis que je suis enceinte, je trouve Bailey plus doux lorsque l'on joue. Autant il aime faire courir Stéphane quand il joue au bâton, autant il joue toujours autour de moi pour que ce soit plus facile pour moi d'attraper le bâton :)) Un petit chien intelligent, je l'ai toujours dit. <3

Je suis assez frustrée car mon état m'a forcée à être moins présente avec Bailey au moment où il avait le plus besoin de renforcement. Je suis tombée enceinte lorsqu'il avait 6-7 mois. C'est à ce moment que j'étais au plus mal et que Stéphane a pris le relais. C'est frustrant car on avait développé un bon lien, on travaillait bien, on avait pris un très bon rythme et les événements ont modifié le cours des choses. Ce n'est pas grave en soi car Stéphane s'en occupe très bien, c'est simplement frustrant pour moi. :)

Depuis le deuxième trimestre, Bouboune me fait des câlins comme avant et je le sens de nouveau apaisé. Je pense que chaque membre de notre petite famille a vécu cet événement comme il l'a pu, certains sont plus sensibles que d'autres. 

 

 

Voilà les Chamis pour cette jolie nouvelle ! J'espère que vous comprendrez mieux cette absence. :) Je partage tout avec vous depuis 6 ans, c'est une nouvelle aventure que l'on va vivre et je suis heureuse de partager ce secret avec vous ! J'attendais vraiment l'échographie du deuxième trimestre pour vous l'annoncer. C'est un bébé que l'on attendait depuis très longtemps et je voulais passer un maximum d'examens avant de vous en parler. 

 

On a commencé avec Bouboune, Noupette et Minouche, souvenez-vous... <3

 

 

 

 

 

Gros bisous et à très vite,

 

 

Charlène

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload