© 2016 by Britivana - Charlène Gouëllo / Reproduction interdite.                                QUI SUIS-JE ?                                   La Chatterie de Britivana

BAILEY A L'ECOLE DU CHIOT !

May 1, 2019

Coucou les Chamis,

 

J'espère que vous allez bien :)

 

Bailey est avec nous depuis presque 3 mois, il est temps de vous raconter comment se passent ses cours d'éducation ! 

 

 

 

Prendre la décision d'adopter un chien signifiait voir un éducateur canin, je ne voyais pas l'un sans l'autre, d'autant plus que Bailey est mon premier chien. 

 

Pour moi, prendre des cours d'éducation est essentiel, que l'on ait un chien facile ou moins facile. C'est un cours tant pour notre chien que nous. J'apprends tellement ! Et c'est pendant ces cours que je pose toutes les questions qui me passent par la tête à la maison. C'est à ce moment-là que j'ai des explications, ce qui me permet de mieux comprendre mon chien, son comportement, sa façon de penser.  

Je suivais depuis un moment les cours Canidélite par Nature de Chien car ils ont une chaîne YouTube avec énormément de conseils, de réponses aux questions les plus banales qui nous sont très précieuses, à nous, les débutants :))

J'avais également lu le livre de Chloé Fesch, la fondatrice. Un ouvrage remplit de conseils et d'explications pour débuter dans les meilleures conditions possibles.

 

On ne s'imagine pas à quel point notre vie bascule lorsque l'on adopte un chien. 

Avoir un chat et avoir un chien, c'est totalement différent. Le chat, notamment le British, a besoin de la présence de ses humains mais il est aussi indépendant puisque... c'est un chat ;) 

En revanche, le comportement d'un chien est complètement différent ! Bailey se précipite vers moi dès qu'il entend la clé dans la serrure :)) 

Avoir un chien, c'est un bouleversement. Votre chien va vous demander de l'attention, de l'interaction, va avoir besoin de vous pour sortir faire ses besoins, se dépenser, jouer avec d'autres chiens. Il est énormément dépendant de nous. C'est un enfant. Et c'est impressionnant à quel point cette présence a changé mon quotidien ! Bailey est tout le temps content de me voir. Quand je l'appelle, il baisse ses oreilles et remue la queue, c'est tellement beau de ressentir cet amour inconditionnel face à soi. <3 

 

 

 

Un tel bouleversement dans ma vie nécessitait donc de prendre des cours d'éducation, j'avais 1000 questions à la seconde qui me venaient à l'esprit, c'était incroyable.

Nous avons donc commencé les cours d'éducation environ 3 semaines après l'arrivée de Bailey, ce qui nous a permis d'avoir pas mal de questions en stock à poser à Charly, notre éducateur.

Stéphane connait déjà les chiens car il en a eu lorsqu'il était petit. Pour lui, tout est donc moins nouveau bien qu'il réalise aujourd'hui qu'avoir un chien à soi et grandir avec le chien de ses parents sont deux choses complètement différentes. :)

 

Le premier cours d'éducation avec Charly a été une prise de contact. Il est venu à la maison pour voir dans quel environnement Bailey allait vivre et comment il se comportait chez lui. Nous avons énormément échangé sur nos premières impressions, questions : alimentation, sommeil, sorties, propreté, séances de jeux, cohabitation avec les chats... tout est passé en revue.

Avec Charly, nous travaillons de deux façons : en cours particuliers et en cours collectifs avec d'autres chiots pour sa socialisation.

Le feeling est tout de suite très bien passé entre Charly et Bailey et c'est adorable de voir Bailey courir vers lui quand on arrive en cours. :)

 

 

 

Lors des cours particulier qui durent environ 1 heure, nous abordons différents points comme la marche en longe, la marche en laisse, le "tu laisses", le "hé !", le "pas bouger", le jeu suivi du "stop", etc. Tous ces apprentissages sont ensuite travaillés à la maison pour que Bailey les intègre. Ils sont également mis en application au quotidien notamment face aux chats. :)

 

Les cours collectifs mélangent en revanche 70% de jeu entre les chiots et 30% de modules d'obéissance. Le but est vraiment de laisser les chiots jouer et se socialiser. C'est tellement mignon de voir Bailey se faire des copains et jouer facilement. :)

Il n'est pas du tout timide et est très à l'écoute des autres. Si un chiot est réticent, Bailey n'insiste pas et s'assoie. Je suis très fière de lui et contente d'avoir choisi Le Clos d'Hestia comme élevage car Charly nous dit toujours que Bailey est bien codé. Je ne pouvais pas rêver mieux comme premier chien, vraiment. 

Petit à petit, grâce aux cours d'éducation et à notre travail à la maison, Bailey est plus doux dans son approche avec les chats. :) Il comprend qu'il n'obtiendra rien en les brusquant pour jouer. ;) 

 

J'appréhendais un peu les cours d'éducation car je me faisais une montagne des phrases et mots à prononcer. Je pensais que tous les propriétaires de chiens devaient dire la même chose, ce qui me bloquait à cause de mon problème d'élocution. Mais Charly nous a expliqué qu'aucune commande n'est normée. On peut dire rouge pour aller à droite et chaise pour aller à gauche, peu importe, dans la mesure où on suit ces commandes à la lettre. C'est comme ça que le "pas bouger" s'est transformé en "tu restes" parce que je n'arrivais pas à dire "pas bouger". Savoir que je pouvais transformer les commandes m'a permis de prendre confiance en moi pour éduquer Bailey. Le travail au clicker est pratique dans mon cas aussi.

 

Lors des cours particuliers, il faut savoir motiver Bailey. Monsieur est très patachon et resterait bien allongé des heures ^^ Dans ce cas, la friandise est mon arme fatale ;) Mon Bailey raffole des friandises Educ de Royal Canin (Nutritionnal Supplement Dog Educ 50g). Elles sont faibles en calories, ce qui me permet de travailler plusieurs commandes avec lui et de le récompenser généreusement. :) Je valide chaque commande avec une friandise pour qu'il assimile ce que l'on fait à quelque chose de positif, c'est très important pour renforcer notre complicité. Ce que j'aime dans les cours d'éducation Canidélite, c'est cette notion d'éducation positive. Le but est toujours d'encourager notre chien, de le faire progresser et de le récompenser. Si Bailey n'est pas motivé ou n'arrive pas à passer un cap, ce n'est pas grave, on travaille une commande qu'il maîtrise déjà pour l'encourager et le féliciter. Comme avec les humains, on peut déplacer des montagnes avec de la patience, de la confiance et des encouragements. :)

On remarque les progrès de semaine en semaine. Bailey grandit et assimile les choses, c'est fou comme il comprend vite. :) Notre petit souci au début était le fait qu'il veuille tout le temps mâchouiller sa laisse. On ne pouvait pas faire un pas sans qu'il ne mette sa laisse dans la gueule. Aujourd'hui, il ne le fait quasiment plus. :) 

La premier cours était tellement mignon car à deux mois, il ne maitrisait pas bien le bas de son corps, comme si le haut et le bas étaient déconnectés ^^ le haut allait à droite et le bas à gauche. :)  Le voir jouer avec des Beagles et Corgis de 4 mois était adorable aussi car il faisait (voire dépassait) leur taille alors qu'il était plus jeune. 

 

 

 

 

 

Avoir un chien est un vrai vecteur social c'est impressionnant ! Les cours d'éducation sont au fond du parc à Boulogne et nous devons à chaque fois prévoir 20 minutes pour le traverser car on croise énormément de chiens avec leurs humains et évidemment, on s'arrête pour papoter. ^^

 

 

 

 

 

J'essaie au maximum de vous partager les cours d'éducation en stories sur l'Instagram de Bailey parce qu'on ne s'imagine pas à quel point un cours peut être intense pour le chien comme pour son humain. C'est un travail d'équipe. Si nous ne sommes pas connectés, la leçon sera moins assimilée. Le but étant d'apprendre toutes les bases en cours pour les travailler à la maison. 

Savoir quand valider une action est important aussi : ni trop en avance, ni en retard. Il faut être juste.

 

 

 

 

La semaine dernière, nous avons découvert le nouveau centre Canidélite à Egly dans le 91 lors de l'école du chiot. Le but était d'encourager Bailey à passer plusieurs modules, à découvrir d'autres aspects de l'environnement : la hauteur, l'équilibre, les tunnels... Nous allons retourner à Egly pour continuer son apprentissage, c'est un bon outil de travail pour renforcer notre complicité et sa confiance en lui. :)

 

 

 

 

Evidemment, lors du cours, il a retrouvé ses copains, j'adore :))

L'école du chiot me permet vraiment de découvrir Bailey sous un autres aspect, c'est super lorsqu'on s'intéresse de manière générale au comportement de nos compagnons.

 

 

 

 

 

 

Je suis très contente de découvrir cet univers avec mon Bailey, c'est le binôme parfait. Je pense que notre duo est équilibré car il sait se détendre quand il faut ce qui m'aide beaucoup à lâcher prise et à ne pas tout prendre au sérieux. Je repense à cette exposition, lors des 50 ans de Royal Canin à Nîmes qui mettait en avant les bénéfices des chats et chiens auprès des humains. Bailey n'est pas un chien de sauvetage, ni un gardien, ni un détecteur de maladies humaines mais il est mon héros du quotidien car il me reconnecte avec la vraie vie. 

Un Bailey, ça vous change la vie, je vous le dis ! <3

 

Charlène

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload