Rechercher
  • Charlène Gouëllo

Être éleveuse de chats : qu'est-ce que c'est concrètement ?

Des chatons mignons, des câlins, de la douceur. Oui c'est ça mais pas que et souvent, les adoptants n'ont pas idée de tout le travail derrière. Zoom sur le métier d'éleveur.



On ne sait pas toujours ce que signifie "être éleveur". Vu de l'extérieur, tout semble tellement beau, doux, bisounours... C'est le cas ! Mais il y a également tout ce que vous ne voyez pas en coulisses, le quotidien. Ce quotidien qui permet aux chatons d'être si épanouis dans leurs nouvelles familles.

Alors, hormis jouer et câliner ses chats et chatons, être éleveur de chats, qu'est-ce que c'est ?

Je vous ai concocté une liste non exhaustive et parfois un peu dans le désordre de tout ce qui caractérise un éleveur de chats :)

1. Avoir beaucoup BEAUCOUP d'amour à donner

2. Se découvrir une passion pour ces petites boules de douceur : comprendre l'association génétique des couleurs, s'informer sur les maladies, rencontrer des gens de ce milieu, etc.

3. Vouloir le meilleur pour eux, quitte à manger des pâtes jusqu'à la fin du mois : nos chats auront leurs croquettes de qualité.

4. Savoir qu'on ne gagnera pas d'argent avec l'élevage. Certains pensent -au vu du prix des chatons- que les éleveurs gagnent très bien leur vie. FAUX ! Si on compte les frais vétérinaires annuels de tout l'élevage, croquettes, litière, jeux et divers aménagements... Les éleveurs sont généralement juste à l'équilibre lorsque les chatons partent dans leurs nouvelles familles. C'est avant tout une passion et c'est d'ailleurs pour cela que les éleveurs travaillent en parallèle. :)

5. Savoir que les nuits seront parfois perturbées : mises bas, surveillance des nouveaux-nés, chaleurs des filles, vomis, etc.

6. Se lever plus tôt le matin : prévoir du temps pour eux le matin et le soir > vérifier leurs maisons de toilette et les nettoyer, leur donner de l'eau et des croquettes fraîches, vérifier qu'ils vont tous bien un par un et s'occuper d'eux : ils ne sont pas des plantes vertes en plastique. Les British sont des chats très proches de leurs humains et montrent leur affection, c'était donc pour moi inconcevable de les ignorer le matin pendant que je me préparais.

7. Choisir les reproducteurs. Il ne s'agit pas de faire des mariages "au hasard". Le choix des parents doit se faire de manière très sérieuse. Certains chats viendront de France et d'autres de l'étranger. Pour ma part, Jolie Poupée vient de France, Kimiko de Russie et Hanna de Biélorussie, ce qui entraîne des frais supplémentaires de transport (non compris dans le prix du chaton). Craquer sur un chat à l'étranger fait partie de notre quotidien et c'est tout simplement devenu "normal" pour nous de contacter des transporteurs pour faire venir nos chats en France. Un autre monde n'est-ce pas ? :)) Et l'arrivée à l'aéroport est tellement émouvante ! <3

8. Assister (ou pas) aux saillies et se dire "ça y est, dans deux mois nous aurons des

bébés !" Les deux mois suivants, on scrute alors le moindre comportement de notre petite Reine. Être sûre qu'elle va bien, qu'elle mange assez, que ses chatons grossissent bien, bougent et... faire l'échographie ! C'est toujours un moment magique de voir des petits bouts de choux dans le ventre de nos petites Reines.

9. Compter les jours et constater que la mise bas a parfois quelques jours de retard : s'inquiéter et surveiller nuit et jour notre minette.

10. Assister la future maman lors de la mise bas. Un moment encore plus magique ! La rassurer, lui amener la gamelle d'eau pour ne pas qu'elle fasse trop d'efforts. Attendre les prochaines contractions avec elle, l'encourager à pousser. L'aider à faire sortir les petits lorsque l'un d'eux reste coincé... Stresser lorsque l'un d'eux est coincé : ne faire de mal ni à la maman ni au chaton...

11. Compter le nombre de placentas puisqu'un placenta doit toujours sortir avec le chaton. Petit plus : voir la maman manger les placentas (mais comment font-elles ? :) )

12. Passer une nuit blanche lors de la mise bas et veiller la nuit suivante pour être certains que la maman s'occupe bien de ses petits, qu'ils restent bien collés à elle et qu'ils boivent suffisamment.

13. Se réveiller plusieurs fois par nuit la première semaine pour les mêmes raisons : ils se battent pour vivre et nous nous battons pour qu'ils vivent <3

14. Surveiller leur courbe de poids : bien nourrir la maman pour qu'elle ait suffisamment de lait et de vitamines à donner à ses bébés.

15. Veiller à ce que les chatons soient bien au chaud. Il faut savoir que les chatons ne s'auto-régulent pas les 3 premières semaines de leur vie. Ils peuvent perdre la vie s'ils ont trop froid ou trop chaud. C'est pour cela que nous veillons la nuit à ce qu'ils soient bien proches de leur maman et que nous mettons plusieurs plaids et coussins chauffants pendant l'hiver.

16. S'inquiéter à la moindre petite baisse de poids et compléter le lait de leur maman par du lait en poudre.

17. Passer du lait de la maman à la nourriture solide : une étape très importante puisqu'il s'agit du début du sevrage. On découvre quels sont les chatons les plus gourmands ;) Puis, vient le passage aux croquettes... Une autre étape !

18. Veiller à ce que les chatons fassent leurs besoins dans la litière. Bien qu'ils reproduisent ce que font leur maman, nous ne sommes jamais à l'abri d'un petit dérapage et nous sommes là pour leur faire comprendre qu'il y a un seul et unique endroit pour faire ses besoins. La propreté est une autre étape très importante !

19. Passer du temps à les câliner et à jouer avec eux. C'est un réel plaisir pour nous, les éleveurs :) Les manipuler est essentiel pour que les chatons soient bien sociabilisés et apprennent leurs limites : ne pas sortir les griffes, ni mordre. C'est également le rôle de leur maman et nous sommes là en supplément.

20. Faire face au moindre problème de santé et être réactif : essayer (je dis bien essayer) de prendre du recul par rapport aux situations que l'on ne maîtrise pas. Travailler avec du vivant n'est jamais quelque chose d'acquis à 100%. Le moindre événement tragique peut survenir, c'est malheureusement la vie...

21. Annuler une sortie entre amis si événement : mise bas, chat malade, etc. Ils sont notre priorité.

22. Assister à l'ouverture des yeux des chatons, aux premières petites léchouilles, premières petites bagarres, premiers petits câlins... toutes les premières fois en somme !

23. Ne pas délaisser les chats adultes lorsque nous avons des chatons : les chats ressentent beaucoup ce qu'il se passe et un rien peut les perturber. Il ne faut donc pas les délaisser pour ne pas créer de jalousie.

24. Sélectionner de bonnes familles pour nos petits protégés : sans doute l'étape la plus compliquée. Faire connaissance avec les personnes intéressées, échanger avec elles, valider certains points comme la sécurité de nos chats : un jardin clôturé par exemple. Nos chatons sont nos trésors, nous les avons vu naître, nous avons veillé sur eux jours et nuits, les avons vu grandir... Choisir les familles qu'ils méritent est un simple respect et une preuve d'amour envers nos chatons.

25. S'organiser lors des rendez-vous chez le vétérinaire : emmener toute notre petite troupe de chatons, les entendre miauler dans la voiture "Sortez-nous de làààà". Les rassurer lorsqu'ils se font vacciner et rassurer les familles adoptantes.

26. Donner des nouvelles des chatons régulièrement aux familles adoptantes. C'est très important pour moi que les familles suivent l'évolution de leur chaton. Il s'agit d'un nouveau membre de leur famille, c'est essentiel qu'ils s'aperçoivent de son évolution, de son caractère et du cadre dans lequel il évolue :)

27. Voir nos chatons courir vers nous lorsqu'on rentre dans leur parc : ils nous reconnaissent et c'est tellement beau ! <3

Les voir s'endormir dans nos bras et ne plus oser bouger pour ne pas les déranger :)

28. Être irréprochable sur le plan sanitaire : nettoyez les vomis, les maisons de toilette, les gamelles, passer l'aspirateur plusieurs fois par semaine, laver les sols... Nos chats vivent à quelques centimètres du sol, c'est donc essentiel que le sol soit propre. Je crois que je suis devenue une vraie maniaque de la propreté depuis que j'ai mon premier chat, Chamallow :) On fait le ménage pour soi mais aussi pour eux.

29. Voir son mur Facebook rempli de photos de chats d'éleveurs du monde entier au détriment des actus de nos amis et de notre famille (pardon à tous mes proches qui me liront :) )

30. Dire au revoir à ses chatons : lorsque les familles viennent chercher leur petit protégé à la maison, c'est une étape pleine d'émotion, surtout quand l'adoptant pleure de joie... <3

Ce qui est difficile également est d'emmener mes chatons à l'aéroport... Les voir partir dans leur caisse de transport et se dire qu'ils s'envolent vers une autre région...

31. Recevoir des photos et vidéos de nos chatons régulièrement et savoir qu'ils sont heureux : se dire que nous avons choisi de bonnes familles et nous en sommes encore plus fiers :)

32. Aménager notre intérieur pour que nos chats aient leurs espaces bien à eux : arbres à chat, griffoirs, nids douillets, espaces en hauteur...

33. S'organiser lors des vacances : trouver une personne de confiance qui viendra nourrir notre tribu puis partir en vacances et penser très fort à eux parce que mine de rien, ils nous manquent énormément.

Il y a tellement de choses qui font partie du quotidien des éleveurs ! Pour être éleveur, il faut être passionné. On vit les moments, les bons comme les mauvais, intensément. Nombreux sont ceux qui vont dire "j'arrête, j'ai trop souffert" et qui, dans la demi heure qui suit, repèrent leur prochaine femelle reproductrice car ils sont reboostés et souhaitent continuer l'aventure. Un seul objectif : offrir aux familles le chaton de leur rêve.


Je suis très heureuse d'avoir vécu cette expérience que j'ai décidé d'arrêter en devenant Maman.

Et aujourd'hui, je suis heureuse de regarder les stories des éleveurs, ça me fait toujours autant craquer !



Charlène


21 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout